La rentrée approche à grands pas et il est temps de trouver une (nouvelle) école pour votre enfant. Mais choisir une école pour son enfant n’est pas chose facile. Quelle sera la mieux pour lui, la plus adaptée ? Entre écoles publiques, privées ou alternatives, les choix sont de plus en plus nombreux et pas facile de s’y retrouver …

Comment choisir une école pour mon enfant

A partir de ses deux ans, bébé va découvrir le chemin de l’école qui va durer un petit moment. Le choix de l’école est donc primordial et devra avant tout être un choix individuel pour chacun de vos enfants.
Alors entre cadre classique ou non, écoles publiques, privées ou alternatives votre cœur balance ?

Pour choisir une école pour votre enfant, il faut premièrement oublier votre propre expérience. Selon ce que vous en avez retenu ou vécu, vous pouvez être réticent face à certains systèmes éducatifs. Mais il ne faut pas oublier deux choses. La première c’est que depuis, les temps ont changé et la seconde c’est que ce qui ne vous convenait pas à vous peut très bien convenir à votre enfant aujourd’hui.

Ensuite, il est essentiel d’associer votre enfant (selon son âge) à la recherche ou au choix de son école, communiquez avec lui. Il a besoin de sentir que ses parents sont impliqués dans sa scolarité. Enfin, la décision doit être unanime pour les deux parents, sinon cela va générer des tensions qui auront des répercussions sur votre enfant à l’école.

Deuxièmement, dites-vous qu’il n’existe pas d’école parfaite. Il existe seulement des écoles qui seront parfaites ou non pour votre enfant. Un choix adapté est important pour éviter tout risque de décrochage scolaire. Il faut trouver une école qui sera adaptée aux besoins de votre enfant, pas à ceux des autres. L’agitation, l’hyperactivité ou les troubles de l’apprentissage peuvent être des critères à prendre en compte face au choix d’une école classique qui ne sera pas adaptée.

Enfin, rappelez-vous que l’éducation de votre enfant est de votre responsabilité. Une école stricte n’est sûrement pas la meilleure des solutions.

Quels critères pour choisir une école ?

Voici quelques critères à prendre en compte pour choisir une école pour son enfant.

Généralement, le premier critère de choix est la proximité de l’école par rapport au domicile. Cela est bien plus pratique et évite beaucoup de fatigue à votre enfant, ce qui est positif quand ils sont petits. Néanmoins, il est important de ne pas s’y arrêter.

Partez d’abord du caractère de votre enfant. Quelles sont ses envies, ses attentes, ses motivations ? Parlez-en avec lui. Le choix doit venir de lui et non de vous. L’erreur à ne surtout pas faire est de projeter vos rêves ou vos regrets d’études sur lui. Ce sont les vôtres, pas les siens.

Par ailleurs pour donner un cadre scolaire qui épanouisse votre enfant, l’école choisie doit être en phase avec ses envies et besoins pédagogiques mais aussi avec votre mode de vie et vos valeurs. Si ce n’est pas le cas, votre enfant aura des approches contraires et il sera tiraillé entre deux pensées. Les valeurs ne peuvent être contraires à celles que vous essayez de lui inculquer.

Les valeurs de l’école représente généralement l’enseignement qu’elle souhaite apporter aux enfants et doivent vous correspondre. Demandez-vous si l’enseignement est davantage tourné sur la discipline ou l’autonomie et la créativité, sur les devoirs à la maison ou le travail en classe, si elle note ou récompense, etc. Autant de critères qui rentreront en compte dans votre choix final.

De plus, ne vous attardez pas longtemps sur la réputation de l’établissement. En effet, la bonne réputation ou la rareté des places ne garantissent pas l’épanouissement de votre enfant. Vient aussi le coût de l’école qui est un facteur important à prendre en compte. Le prix ne va pas garantir la réussite et le prestige la satisfaction. Pensez aussi à votre budget.

Alors, pour résumer, avant de choisir, anticipez et renseignez-vous sur les différentes possibilités, visitez plusieurs écoles et soyez convaincues par l’équipe pédagogique !

Les écoles publiques

En France, la majorité des enfants sont inscrits dans une école publique, qui suit les instructions et les programmes définis par l’État. de ce fait, tous les enseignants possèdent le même diplôme et ont suivis le même cursus.

Les écoles publiques sont gratuites et il se trouvent dans quasiment toutes les communes.

Contrairement aux autres écoles, vous ne pourrez avoir le choix de l’école publique. En effet, l’attribution est faite en fonction de la carte scolaire et de l’adresse de votre domicile. De sorte qu’il y a parfois le risque que les enfants restent entre eux, que ce ne soit pas la meilleure école ou qu’il y ait un manque de mixité sociale. Il n’est pas aisé de trouver des combines pour échapper à l’école de son secteur.

Enfin, les écoles publiques sont regroupées en zones. Selon où vous habitez, elles peuvent être classées ZEP (Zone d’Éducation Prioritaire) ou REP (Réseau d’Éducation Prioritaire). Cela signifie qu’elles se trouvent dans des quartiers enclins à des difficultés sociales et économies. Ces écoles bénéficieront donc de moyens financiers complémentaires ou davantage de professeurs seront présents.

Les écoles privées

En termes d’écoles privées, il en existe de deux types. Les « sous-contrat » qui ont signé un contrat avec l’État qui les finance en partie et qui a un contrôle sur les programmes enseignés.

Puis les « hors-contrats » qui sont totalement indépendantes en termes de programmes et de fonctionnement et qui sont financées par les parents des élèves.

Il y a également la possibilité de trouver un enseignement religieux dans certaines écoles privées.

Les écoles alternatives, c'est quoi ?

Les écoles alternatives prônent une approche différente que les écoles dites « classiques » en plaçant l’enfant en tant qu’acteur de son apprentissage. Elles peuvent également être sous contrat avec l’Etat.

Vous pouvez trouver les écoles Montessori, Freinet, spécialisées ou encore démocratiques, écologiques, intégrales, etc. Toutes ces écoles alternatives se veulent inclusives. C’est-à-dire qu’elles sont accessibles à tous les enfants, même ceux atteints de troubles de l’apprentissage (troubles dys), de déficit d’attention, d’handicap ou d’hyperactivité. Ces enfants sont généralement en grandes difficultés dans les écoles classiques qui ne leurs sont pas adaptées.

Sans faire l’éloge de ces écoles ni de vous les décrire toutes en détails, nous allons vous donner leurs principes de base. Notez tout d’abord, que leurs courants éducatifs doivent vous correspondre et qu’ils sont nombreux. Malgré certains points communs, il est nécessaire d’approfondir vos recherches pour bien choisir.

Les écoles alternatives, quels apprentissages ?

Les écoles alternatives favorisent un environnement d’apprentissage respectueux des grands mécanismes d’apprentissage et d’épanouissement de l’être humain en développement et donc de l’enfant.

C’est une pédagogie qui a une approche bienveillante, encourageante et active. Ce sont des écoles qui donnent aux enfants les clés, les attitudes pour réussir dans un monde qui change sans cesse. On peut par exemple y trouver l’envie d’apprendre, développer sa créativité et sa pensée critique, à coopérer et communiquer avec les autres et à vivre avec éthique (s’aimer soi, les autres, le monde). Ce sont des écoles qui mettent en avant l’importance du lien empathique entre l’enfant et l’enseignant, entre les enfants, et enfin le mélange des âges et l’autonomie.

Aujourd’hui le QI n’est plus gage de réussite. On enseigne alors aux enfants à développer leurs fonctions exécutives : l’épanouissement scolaire, professionnel, social et émotionnel. Ces compétences vont s’acquérir chez dès le plus jeune âge.

Enfin, en termes d’activités, elles seront plutôt libres, avec du matériel sensoriel qui permet une représentation concrète d’un concept (ex : mathématiques) et la précision des gestes. Cela permet une prise d’assurance des enfants.

L’enseignant va amener l’enfant le plus loin possible en fonction de ce qu’il sait déjà faire et de ce qu’il est capable de réussir pour ne pas le mettre en échec. On évalue de façon positive, sans noter.

Articles sur le même thème

femme_enceinte_plage

Voyager enceinte ou avec bébé ? C’est possible !

En cette période particulière, toute notre vie a été quelque peu chamboulée. Vos vacances ont été reportées ou annulées et vous devez garder vos enfants avec vous à la…



Privacy Preference Center